24.09.22 15:56

09.04.22 - BetizFest

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après deux ans d’absence, le BetizFest est de retour pour nous en mettre pleins les oreilles avec une édition 100 % française concoctée sur une seule journée qui va être riche. L’occasion est parfaite pour mettre en lumière des nouveaux talents (Yarotz, Traquenard, AutoThune) et de voir (ou revoir) les groupes incontournables dans l’hexagone (Black Bomb A, Lofofora, Punish Yourself et Benighted).

Les débuts des festivités commencent avec le gagnant du tremplin local, Auto Tune, dégageant des ondes positives avec ses mash-up à prendre au second degré puis Traquenard qui nous saisit avec son mélange de Metal et de Punk énergique. Nous enchaînons avec Yarotz qui nous présente son tout premier concert et déverse son post-hardcore puissant et percutant avec des morceaux extraits de son premier album « Erinyes ». Tandis que le public commence à être davantage mouvementé et les premiers pogos de la journée vont se faire ressentir. 

Nous arrivons en fin de journée et les festivités s’intensifient dans les alentours de 18 h avec Benighted qui va tout terrasser sur son passage avec l’intensité de son brutal death. La scène se retrouve aux couleurs de leur dernier album « Obscene Repressed » qui va être majoritairement représenté pendant tout le set. Nous assistons à quelques surprises avec l’apparition de Arno (Black Bomb A) sur « Cum With Disgust » et Sven (Aborted) sur « Slut ». Ce chaos musical s’orchestre tantôt entre le groupe et le public totalement réceptif qui se donne à cœur joie dans la fosse avec un circle pit ! Benighted a tout retourné sur son passage et la suite de la soirée s’annonce bouillonnante… ! 

Nous poursuivons avec Loudblast, la référence du Death Metal français, ils sont des habitués du festival avec leur dernière venue qui remonte en 2017. Ils sont venus aujourd’hui défendre leur nouvel album « Manifesto » sorti en 2020. Comme à leur coutume, Loudblast nous délivre une prestation cadrée aux riffs trancheurs et ravageurs qui conquit la foule. Nous continuons la soirée avec une seconde pointure locale : Black Bomb A qui va tout emporter sur son passage avec son hardcore frénétique caractérisé par ses deux chanteurs Poun et Arno. Pendant une heure de prestation, le combo nous livre ses meilleurs classiques « Human Circus », « Mary » ou encore « Civil War » face à une foule complètement électrisée. Après deux prestations fougueuses, nous changeons de registre toujours avec du dynamisme avec le Metal Fusion engagé de Lofofora. Les discours de Reuno vont résonner ce soir sans filtre dans la thématique des prochaines élections présidentielles française qui approche à grand pas. Tandis que les morceaux s'enchaînent durant une heure avec aisance entre les nouveaux issus de leur dernier album « Vanités » et les classiques. Une prestation assurée qui permet de reprendre ses esprits et de savourer un moment simple et convivial. Pour les plus téméraires, les coups de minuit retentissent quand le dernier groupe de la journée foule la scène… Punish Yourself nous plonge dans son univers entre sonorité punk et indus rempli de décors entre des néons et d’autres bizarreries fluorescentes. Un dernier point culminant qui referme cette riche journée !

Le BetizFest nous régale avec cette édition 100% française qui est une totale réussite ! La saison des festivals est officiellement lancée ! Un grand merci aux organisateurs !

Informations supplémentaires

  • Salle: Palais des Grottes
  • Ville: Cambrai
  • Pays: France
Lu 172 fois
Plus dans cette catégorie : « 24.05.22 - Meshuggah + Zeal & Ardor