26.12.19 23:28

07.12.19 - Mass Deathtruction

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Oui, je ne publie mon live report du Mass Deathtruction que maintenant. J’ai écrit, effacé, réécrit, réfléchit et finalement, je m’en fous, je le publie tel quel.

En Belgique, tout comme dans différents pays d’Europe, se déroule une tradition au plus grand bonheur des petits et elle a lieu le 6 décembre. Chaque année, sans exception. Mais depuis quelques années, une autre tradition a lieu pour le plus grand bonheur des metalleux, le Mass Deathtruction. Malheureusement, Saint Nicolas ne faisait plus sa tournée metal depuis 2015, à notre grand désespoir. Mais, le 15 décembre 2018, la bonne nouvelle tombait, il allait y avoir une nouvelle édition ! Oh joie, oh bonheur !

Au cours de l’année, l’annonce des groupes s’est faite petit à petit comme d’habitude et à chaque fois, c’était excellent. Tout comme l’ambiance, mais malheureusement pas avec le public escompté. Mais avant d’en parler, retour sur une journée de fête.

Le 7 décembre, dès potron-minet et très impatient d’y retourner, je me mis en route. L’événement a eu lieu dans une toute nouvelle salle inaugurée quelques semaines auparavant, La Sucrerie à Wavre.

A l’affiche en ce jour de fête nationale, Demenzia Mortis, Exuviated, Sublime Cadaveric Decomposition, Au Champ des Morts, Aktarum, Hamferð, Azarath, Severe Torture, Borknagar, Mgła, Moonsorrow et Dark Funeral. Douze groupes de qualité, parfois souvent vu et d’autres jamais pour ma part.

En temps normal, j’aurais décrit les shows de chaque groupe, à l’exception de celui d’Azarath vu que j’étais en interview à ce moment-là, ou des retards sur l’horaire qu’il y a eu. L’ensemble des concerts étaient excellents, du moins en fonction du goût de tout un chacun. Mais non. Je n’en ai pas envie. Ou plutôt, j’ai un sale goût amer, comme celui au réveil après avoir vomi toute la nuit suite à la cuite de la soirée. Mais en nettement moins gai. Dégoûté d’avoir vu si peu de monde pour la reprise du Mass Death !

Pour la soirée warm-up du festival qui avait eu lieu au Belvédère avec rien de moins qu’Immolation, il n’y avait eu que 70 entrées. Différentes explications pouvaient expliquer la raison de ce vide, mais là, je n’arrive pas à en trouver. Selon l’event Facebook, 646 y ont participé. Alors oui, tout le monde n’a pas Facebook et tout le monde n’indique pas forcément qu’ils y participent. Mais plus de 2000 personnes étaient intéressées par l’événement. Elles étaient où ces personnes ? Même si 10% de ces « intéressés » étaient venus, ça aurait fait la différence. On entend souvent le même refrain en boucle et toujours les mêmes excuses bidon. Trop loin, trop cher, rien d’organisé en Wallonie, toujours les mêmes groupes programmés … Arrêtez… Metallica ou Rammstein ? Sold-out plus rapidement que quand je vais couler un bronze ! Et pour juste deux, voire trois groupes, ça coûte une blinde. Dans le cas du Mass Death, c’était 40€ pour dix groupes de qualités !

Oui, il n’est pas possible d’être partout, mais à force de sillonner nos contrées, on se rend compte que beaucoup de gens ne sont nulle part, mais que ça râle toujours autant sur la même chose « il ne se passe jamais rien en Wallonie ». Eh bien, ils ont raison, il se passe de moins en moins en Wallonie. Vu que les portefeuilles des organisateurs ne sont pas sans fond, que les groupes sont de plus en plus chers, il y a un moment où ces organisateurs arrêteront faute de moyens et de motivation !

Sur ce…

Informations supplémentaires

  • Salle: La Sucrerie
  • Ville: Wavre
  • Pays: Belgique
Lu 837 fois