16.03.21 19:15

PHILM - "Time burner"

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Philm est un trio de Los Angeles qui s’est fait connaître comme le refuge de Dave Lombardo hors Slayer, pratiquant un rock énervé (très) expérimental. « Time burner » a été long à venir, car le batteur star a acté la fin du groupe sans demander leur avis aux autres. Ils n’étaient pas d’accord, et voilà donc la troisième offrande du combo, rejoint par le frappeur expérimenté Anderson Quintero. On retrouve l’exploration tous azimuts et le laboratoire d’idées des œuvres précédentes, poussés encore plus loin : le disque navigue entre rock nerveux aux ambiances horrifiques qui peut faire penser ponctuellement à Blue Öyster Cult (belle référence), doom sabbathien, funk metal, ballade psyché recueillie et surtout impros jazz piano / basse / batterie instrumentales qui deviennent la norme dans la deuxième moitié de l’album. Et c’est là que le bât blesse : l’énergie disparaît pour laisser place à une musique plus cérébrale, plus sage aussi. Au final, l’album est bancal : le groupe ne fusionne pas les genres variés qu’il aborde, mais semble faire l’exposé de ses capacités sans affirmer de réelle identité propre. Et puis, Gerry Nestler est un pianiste inventif, un guitariste explosif, mais un chanteur rébarbatif. Il semble que M. Lombardo n’ait finalement pas été étranger à la réussite des épisodes précédents ! Une curiosité sympathique, à défaut d’être le retour gagnant de l’année.

Informations supplémentaires

  • Note: 3/5
  • Genre: Avantgarde rock metal
  • Pays: USA
  • Label: Metalville
  • Date de sortie: 19.02.21
Lu 1149 fois