13.12.19 11:54

191207 - Cellar Twins / Stand For / Dirty Toy Company

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Cellar Twins fait partie de ces groupes qui veulent évoluer. Je me rappelle à l’époque, lors de leurs premiers concerts, j’avais trouvé qu’il manquait ce petit quelque chose… Tu sais, ce truc qui fait qu’on rentre dedans : comme pour la mayonnaise, t’as tous les ingrédients, les bons, les frais, les bio, hein, mais voilà, elle ne monte pas ! Ici c’était pareil, tous d’excellents musiciens, mais pour ma part pas moyen de me laisser convaincre. Et puis, et puis…. Il y a eu ce truc, ce moment, cet instant- clé, peut-être l’ouverture du Kraken en mai dernier, depuis ils la font prendre et ne cessent de se développer. Depuis, ils ont réussi à avoir cette présence scénique, ils ont trouvé leur identité, leur univers et nous y emmènent.

Alors ? C’est quoi le secret d’une mayonnaise réussie ?

Sur ce questionnement, je me rends au Belvédère à Namur afin d’assister à la release party de « Duality » leur nouvel album.

La soirée débute avec les groupes supports : Dirty Toy Company et Stand For.

Dirty Toy Company est un groupe de heavy originaire de Flandre. Perso, j’ai trouvé une touche d’attitude très punk rock : le style, le timbre de la voix du chanteur appuie mon impression. Ils donnent tout ce qu’ils ont dans le ventre devant une bonne centaine de spectateurs qui pour la plupart découvrent le groupe. Les gars assurent en maintenant une belle énergie du début à la fin de la prestation.

Quelques minutes plus tard, les Montois de Stand For prennent possession de la scène. Je les avais vus lors de la finale des tremplins Wacken Open Air à Zingem au printemps, j’avais apprécié leur énergie communicative et cette manière dont Olivier bondi dans tous les sens et envahi l’espace sans jamais s’essouffler… Ça te donne franchement la patate. Avec Stand For, on est dans du pur Heavy, on ne peut s’y méprendre : la mélodie, les riffs, la voix… Du 100% pur bœuf certifié d’époque repris par la jeunesse et tiré à 4 épingles ! Un show toujours efficace même si, personnellement je les avais trouvés encore plus en forme et sautillants lors de la Battle. Allez pour leur décharge, c’était en mai et il faisait bon, là avec ce froid de décembre, il y a de quoi être plus engourdi.

La salle est bien remplie pour Cellar Twins, certainement un peu plus de 150 personnes. Le set débute par "Millénium", premier titre de leur nouvel album et une ambiance qui me procure un bon avant-goût quant à la suite de la prestation. On est dans une autre dimension, mon impression laissée lors de leurs premiers concerts est balayée : tous les ingrédients sont bons et la mayonnaise prend ! Une belle présence, des musiciens excellents, sûrs d’eux et ça se ressent dans le public qui se laisse transporter. Carl se dévoile et ça fait plaisir à voir/entendre : il a gagné en prestance, en maturité et en aisance. Lui qui me semblait à l’époque plus en retrait et réservé, prouve ce soir qu’il ne faut jamais se fier à sa première impression. Ce soir, il prend possession de la scène et nous capte tout du long, il impose son univers… Ce soir, je lui trouve même un air de Matthew Bellamy et il me bluffe. Ce soir Cellar Twins nous balance un bon rock alternatif dans LEUR style, LEUR univers celui dans lequel ils performent et, derrière cette réussite, il y a un travail incroyable ainsi qu’une volonté d’y parvenir malgré les doutes et les épreuves.

Serait-ce donc cela le secret d’une mayonnaise réussie ? Moi j’en suis ressortie convaincue !

La scène locale nous offre parfois de jolies surprises et de belles pépites, c'est ainsi que je l'aime ...  La machine Cellar Twins poursuit son ascension et nous présage un avenir plus que prometteur !

Informations supplémentaires

  • Salle: Belvédère
  • Ville: Namur
  • Pays: Belgique
Lu 1053 fois Dernière modification le 13.12.19 16:16
MJ